Réunion AJCV - 6 novembre 2013 - Vouillé

ORDRE DU JOUR

Film : "les moissons du futur"

Les missions dans notre jumelage

Point sur les actions prévues à l'AG

Projets

Questions diverses

 

COMPTE-RENDU

 Présents : 27

Louis CAUDRON                                                          Vice-Consul du BF

Jacques AUMASSON                           Directeur de la Coopération CG 86

André BRISION                                              Président d’Honneur  AJCV

 Val Vert du Clain -Songo                           J Louis & M Claude GUILBAUD

AMB - Bassemyam                                       Jacques & Mariette BONNIN

Bonnes - Banfora                                                          Patrick TOUZALIN

CCMâble & Vienne - Saaba                    Jacques & Catherine CHASTENET

CCVouglaisien  - Yako       Martine ROBIN GERVAIS - Klébert RASSINOUX

                                                  Gérard VIGIER – Elisabeth DESCHAMPS

Charroux - Manga        Colette SOUBIROU - Joël RIPAULT – MF VARACHE

Châtellerault - Kaya                                      Jacques & Gisèle SIMONNET

Chauvigny -  Banfora                                                      Fernand BONNIN

Couhé - Gogo                      Liliane & Jacques CHENUET – Alain PASQUAY

Mauprévoir - Bounouna                       Christiane MOREAU – J Paul SIROY

Mirebeau - Bassemyam                     Réjane MOINARD – Joël COUTABLE

                                                               

Excusés : 7

Denis BRUNET - Vice-président CG 86;  AMEISA - Claude BONNET; Val Vert du Clain - Songo,JP STENOU ; Blaslay-Kpakpara,Michel DUFOUR ; Bonnes-Banfora, Micheline BURLOT; Châtellerault -Kaya, Michelle GIREAUDEAU ; Dangé St Romain-Koubri,Kheira BERDI

 

Mot d’accueil  de Catherine CHASTENET –présidente qui remercie l’ensemble des participants pour leur présence et les collègues de Vouillé pour leur accueil.

 

Projection du film  « Les moissons du futur »

Arrêt au bout de 35’ et débat. La suite pourra être projetée la prochaine fois.

JP Siroy attire l’attention sur la baisse des rendements constatée suite à l’utilisation d’engrais chimiques.

Les paysans ont du bon sens mais on les contraint trop souvent…

La monoculture est un mauvais choix.

L’acacia albisia est un excellent engrais naturel mais la terre du Burkina est devenue très pauvre et il faudrait au moins 10 ans pour voir l’évolution grâce aux engrais naturels.

La technique du zaï permet de maintenir une terre saine tout en augmentant la productivité.            

 

Le point sur les missions dans nos jumelages:

 

Mauprévoir-Bounouna :

- Jean Paul Siroy fait part du prochain déplacement au BF – une délégation de 6 personnes du jumelage de Mauprévoir fera le point sur les projets en cours.

- L’exploitation de l’or pose beaucoup de problêmes. JP se pose une question « Est-ce qu’on est encore utile ?

 

Chatellerault-Kaya :

Jacques Simonnet – voyage prévu en janvier. Le nouveau maire semble vouloir faire « évoluer » les choses….La ville de Châtellerault  gère l’eau et l’assainissement.

            

Amitié Mirebalais Bassemyam :

Jacques Bonnin, vient de créer l’AMB, part le 3 décembre pour plusieurs mois et apporte un appui technique sur place aux agriculteurs.

 

Charroux-Manga :

- Joël Ripault – voyage prévu du 26 janvier au 7 février;

Actions en cours : lutte contre le SIDA, 4e forage, aide au collège, des priorités assainissement , eau et éducation . MF Villechange nous donne lecture d'extraits d'une lettre reçue de Manga au sujet de leur action sur le dépistage du SIDA.


Couhé-Gogo :

Liliane Chenuet  fait part des difficultés pour impliquer le jumelage local d’où un retard dans le déroulement des projets. Le micro-crédit mis en place avec l’Association des femmes fonctionnent parfaitement. Elle  aborde le problème de la privatisation de l’eau au BF

 

Louis Caudron nous informe que l’adduction d’eau est en cours à Diédougou avec des fonds du FICOD et l’implication du SIVER. La municipalité est propriétaire des forages et fera payer une redevance aux utilisateurs.


CCMâble & Vienne-Saaba

Jacques Chastenet – 2 moulins à grain réceptionnés et 1 forage en prévision.  Le barrage de Kango est remis en eau. Problème de relations entre élus et membres comité jumelage.

 

 Mirebeau-Bassemyam

Joël Coutable – 2 nouvelles cases et assainissement  réalisés pour l’accueil tourisme équitable. 2 autres cases sont demandées par les villageois.  Le collège de Laberthonnière a augmenté sa superficie de 2 ha avec construction de poulaillers, château d’eau….Le micro-crédit continue. Urbanisation galopante proche de Ouagadougou. Construction de nombreux collèges dans les villages «Continuom »


Val Vert du Clain-Songo

Jean Louis Guilbaud – travail en cours avec les enseignants – parrainages, alphabétisation et micro crédit fonctionnent bien. Culture maraîchère dans un bas-fond.

 

Chauvigny-Banfora

Fernand Bonnin –  calme depuis un an. Restauration d’une école en cours. Le comité de jumelage local est inexistant. Il y a un nouveau maire qui chapote tout.

 

CCVouglaisien-Yako

Martine Robin Gervais – les relations avec le comité de   jumelage sont excellentes. Mise en place de bas-fonds très opérationnels avec des puits maraîchers -  (1 pour 4 parcelles) pour les cultures maraîchères avec des engrais naturels par compostage. Achat de motos tricycles pour assurer la vente des produits. Depuis 3 ans agriculture fonctionne super bien.  Electrification de la maternité et eau courante dans 2 salles.

 

Bonnes-Banfora 

Patrick Touzalin part au Burkina du 13 novembre au 3 décembre.

Electrification du collège de Siniena réalisé par la Sonabel et financé à 100% par le comité de jumelage. Pour 2014 mise en place d’un micro crédit géré par une association. Alphabétisation.
 

Conseil Général de la Vienne 

Jacques Aumasson rentre du Burkina.

- SDIS 86 a envoyé 40 m3 de matériel pour équiper 2 ou 3 brigades et assurera la formation de 10 officiers par an.

- Centre de chirurgie cardiaque – 30 enfants seront opérés en janvier, 4 missions sont prévues en 2014 pour un montant de 450000 euros.

  - Coopératives agricoles : 6 coopératives sont en place plus une « coopérative faîtière »

3 nouvelles coopératives se sont créées à Ouaga.

Construction d’un bâtiment de stockage et d’un bâtiment de vente et de gestion en partenariat avec l’UMOA, la Région Bretagne, le MAEE et l’AFD, le Territoire de Belfort et la région Centre au BF.

 J Aumasson souligne un travail avec la région Centre sur les terres au BF.

 

- CINE AFRICA 86 du 12 au 16 mars 2014

 24 sites de projection salles et bibliothèques – ouverture au Futuroscope – clôture au TAP.

 

 - Financement 2014 des actions de coopération reporté à l’identique par le CG86.

 

  - Le tarif des Visas serait revu. (Louis Caudron)

 

Le point sur les actions prévues à l’AG.

 Commission agricole

Jacques Bonnin fait part de la réunion de la commission agriculture-élevage qui propose de faire l’inventaire des projets existants puis d’en faire une synthèse pour aider les jumelages qui entreprendraient des projets similaires.

            

Site internet

Liliane Chenuet  regrette le faible taux de visite du site  www.ajcv86.com Les actualités sont mises en ligne dès qu’elle en a connaissance.

Une rubrique CR réunion sera prochainement créée et le compte-rendu y sera visible,

           N’hésitez pas à le consulter

 

 La soiré se termine à la crêperie, soirée organisée par Martine, Merci à elle.

                                                             

 

                  Compte-rendu :  Catherine CHASTENET et Jacques CHENUET

 

Information de la part d’André BRISION

 

Extrait du livre de Pierre MERLIN « ESPOIR POUR L’AFRIQUE NOIRE » (Edit Présence Africaine)

 

Dans les années 80-90 Pierre MERLIN était considéré comme un des meilleurs connaisseurs des problèmes africains et  de l’aide au développement. Ce livre a été écrit en 1991.

 

« Chapitre IX – La révolution verte – page 167.

« L »ACACIA ALBIDA, cet arbre magique a une qualité exceptionnelle, voire unique ; de se couvrir de feuilles pendant la saison sèche et donc de protéger le sol des rayons trop ardents du soleil et des attaques des vents et de perdre ses feuilles en hivernage où il faut laisser la pluie arroser les sols et le soleil hâter la maturation des plantes cultivées.

De plus, il apporte aux sols des quantités importantes d’éléments essentiels à la culture, notamment de l’azote mais aussi du potassium et du calcium, ainsi qu’un peu de phosphore.

Enfin il est précieux pour la nourriture du bétail.

Quant aux exigences climatiques, il n’est pas trop difficile. Il lui faut seulement une saison sèche assez marquée et une nappe aquifère pas trop profonde (à moins de 30 à 40 m maximum, ce qui est souvent le cas au Sahel)………………