BONNES - BANFORA SUD

Historique de la création du jumelage et Présentation :

 

Notre jumelage est la suite logique du jumelage CHAUVIGNY BANFORA.

 

Siniéna, village du Burkina Faso, situé à une dizaine de kilomètres de Banfora, a demandé un rapprochement avec un village des alentours de Chauvigny.

 

Bonnes, situé à 5 km de Chauvigny, a répondu présent.

 

Nos relations avec le village de Siniéna ont commencé en 1986 et un jumelage a été officialisé le 28 novembre 2000. Cela nous a permis de financer, aidés par le Conseil Général , le MAEE,(depuis 2000 seulement) et les résultats de nos manifestations, de nombreuses réalisations dans le domaine de l’école, de la santé, de l’électrification, de l’eau, etc… Une somme de travaux non négligeables.

 

Mais il est vrai qu’il est arrivé que nos visites sur place se sont souvent traduites par des déceptions et que nous ne percevions plus une réelle implication chez nos partenaires.

 

Cette situation était très dommageable pour la mobilisation de notre population de Bonnes.

 

C’est ainsi qu’en 2004 nous avons tourné notre action vers le village de DIONOUNA (1800hab) situé à 10 km de Siniéna, dans la brousse, dont les besoins étaient criants dans le domaine de l’éducation et dont l’enthousiasme des habitants et des responsables de l’inspection de Banfora 3 constituaient pour nous un encouragement mobilisateur. C’est à ce moment là que Micheline Burlot a pris la présidence du jumelage.

 

 Puis la communalisation est arrivée en 2005 et cette réforme importante a eu des incidences sur notre organisation. Ce fut une disposition essentielle pour la pérennisation de nos actions et pour entamer une nouvelle orientation vers un développement durable du territoire. Nous avons dû changer notre nom et modifier nos statuts : C’est ainsi que nous avons créé en parfaite concertation entre nos deux communes et nos deux associations, notre Comité de Jumelage Bonnes –Banfora Sud. Ce territoire de Banfora Sud comporte 12 villages (dont Siniéna et Dionouna)

 

 

 

Amitié Bonnes Siniéna est donc devenu Comité de jumelage Bonnes Banfora Sud (le 10 février 2007).

 

Nous avons signé une nouvelle convention entre la Commune de Bonnes et notre Comité de Jumelage.

 

Enfin, un Protocole de Coopération décentralisée a été signé par les 2 Maires de Bonnes et Banfora et par les Présidents des 2 jumelages lors de la venue de M. SOULAMA Souleymane (Maire de Banfora) le 11mars 2007 à Bonnes.

 

Il faut noter que nous travaillons désormais sur la base de projets triennaux établis en concertation entre les institutions communales des deux pays et les institutions associatives que sont les Comités de Jumelage. Cette formule garantit la pertinence des programmes, le sérieux de la conduite des actions et la transparence financière.

 

 

 

La commune de BANFORA est un grand territoire, aussi grand que notre département de la Vienne. C’est pourquoi il a été judicieux de prévoir une répartition décentralisée à travers plusieurs Comités de jumelage (Bonnes au Sud, Mauprévoir au Nord, Chauvigny au Centre-Ville et Saint-Porchaire (dans le 17) à l’Ouest).

 

Ces 4 jumelages décentralisés pour une action plus proche du terrain et à la mesure des partenaires français, sont fédérés au sein du Comité de Jumelage Communal (depuis le 3 octobre 2010) pour une plus grande cohérence et conformément aux dispositions légales.

 

 Voici donc résumées les dispositions passées et présentes concernant nos relations de coopération décentralisée.

 

I. TOTAL du Programme triennal 2007 - 2009 pour les 12 villages de Banfora sud : 51 098,11 euros.

 

 Financement pour ces 3 années :

 

Conseil Général 86, MAEE, bons résultats de nos manifestations, Commune (pour le fonctionnement du comité) et

 

les Amis des Ecoles Publiques de Nanterre pour la culture et les loisirs.

 

92000 NANTERRE (Présidente Mme Ouliac)

 

Mission 2008 de 3 membres du Comité de Bonnes (24 novembre au 11 décembre)

 

Subvention Sorégies pour l’électrification solaire de 3 classes et 2 logements à Dionouna

 

.Réalisation du solaire à Dionouna et nouvelle subvention Sorégies pour solaire du CSPS de Diarabakoko.

 

A. Mission de 3 burkinabè en France (du 18 juillet au 8 août 2009) avec subvention exceptionnelle de la commune de Bonnes (700€)

 

B. Mission de Patrick Touzalin (26 novembre au 22 décembre 2009) et participation au cinquantenaire de la commune de Banfora

 

 Notre programme 2007 2009 est en partie achevé : Il ne nous reste plus que la réfection des 6 classes de l’école B de Siniéna que nous programmons pour juin 2010.

 

Mission 2008 (du 24 novembre au 11 décembre 2008)

 

Notre association était représentée par Annie Caillon Bonhomme, Patrick Touzalin et Micheline Burlot.

 

Visite de nos 12 villages jumelés et Formation

 

Patrick Touzalin, a mis à profit sa qualification d’ingénieur pour proposer une formation sur le solaire et la climatisation, à une dizaine de stagiaires Burkinabè motivés.

 

A - Accueil en France de nos amis du Jumelage de Banfora sud (18 juillet au 8 août2009)

 

Le Comité de Jumelage Bonnes –Banfora Sud avait prévu un programme copieux pour le séjour de Nombié, Bassinon et Barthélémy, les trois principaux responsables du Comité de Jumelage homologue, Banfora Sud –Bonnes.

 

Le courrier reçu témoigne de la satisfaction de nos invités. Extraits :

 

Le Président,

 

Nombié HEMA

 

Le Trésorier,

 

Bassinon HEMA

 

Le Secrétaire,

 

Barthélémy SOMA

 

 «La délégation du Comité Local de Jumelage de Banfora Sud – Bonnes vient par la présente remercier d’abord le comité de jumelage de Bonnes pour avoir introduit le programme d’échanges qui a permis de développer le côté humain des relations de coopération entre nos deux jumelages.

 

Elle lui témoigne ensuite sa reconnaissance pour la bonne organisation de son accueil sur le plan de la restauration, de l’hébergement, de la formation en informatique, du tourisme et de la disponibilité de tous.

 

Enfin la délégation au nom du comité de jumelage vous adresse à tous toutes ses félicitations pour le succès de cet accueil qui renforce nos liens d’amitié. »Nombié Héma.

 

Ce fut une succession de moments de plaisirs, intenses et variés, fatigants sans doute mais tellement enrichissants

 

Merci à tous ceux qui ont apporté sans compter leur contribution pour que nos amis apprécient notre hospitalité et gardent un bon souvenir de leur séjour chez nous.

 

 Après trois semaines bien remplies, nos trois amis sont bien rentrés au « Pays des Hommes Intègres. Micheline Burlot

 

B - Mission 2009 de Patrick Touzalin et participation au cinquantenaire de la commune de Banfora (du 26 novembre au 22 décembre).

 

 Notre secrétaire adjoint a mis à profit sa qualification d’ingénieur pour proposer une suite à la première initiation de 2008 : formation sur le solaire et la climatisation, à une dizaine de stagiaires motivés sur Banfora et à une vingtaine de stagiaires à Ouaga dans le cadre de l’Association Kébaïna.

 

 Il est allé également voir les travaux réalisés par l’entreprise EBEN EZER (réhabilitation des 6 classes de l’école A de Siniéna). L’école A a bien changé depuis notre dernier passage !!!

 

 Il a rencontré le Directeur et les Institutrices de l’école de Dionouna pour voir l’installation solaire. Ils peuvent travailler le soir pour préparer le travail du lendemain ou organiser des réunions.

 

Comme nous sommes lauréats de la SOREGIES pour la seconde fois pour l’électrification d’un centre de santé, il est allé sur place à Diarabakoko.

 

 Il a représenté notre jumelage au cinquantenaire de la Commune de Banfora.

 

 Le projet triennal 2010 2012 est établi en accord avec les deux municipalités et les 2 comités de jumelage. Nous l’avons présenté avant le 15 février au Conseil Général et au MAE.

 

 Mais, hélas, nous n’avons pas obtenu de subvention du MAEE pour ce programme triennal. Nous ne pouvons compter que sur une subvention du Conseil général, une subvention de la commune (pour le fonctionnement de notre comité), et sur le résultat de nos manifestations.

 

II. Notre programme 2010 2012 pour les 12 villages de Banfora sud est terminé pour un total de 40 890,54 euros.

 

Notre Bilan 2010

Total : 17 490,92€

 Réalisation de l’électrification du CSPS de Diarabakoko

 

Dons de nos amis de Nanterre dans le 92 et d’un particulier pour achat de 60 livres de lecture

 

 Notre Bilan 2011

 

Total : 8 104,35€

 

Alphabétisation sur 3 centres : Niankar, Tionouna, et Marébama.

 

1ère et 2ème phases.

 

Achat de fournitures scolaires et ballons de foot

 

Réparations de pompes sur puits et forages

 

Construction de tables bancs pour l’alphabétisation

 

Achat d’un logiciel pour la formation en solaire et climatisation.

 

Clotilde Melin nous a représentés lors de la venue d’une délégation de Banfora à Pessac (en France) pour officialiser le jumelage Pessac-Banfora le 30 mai 2011

 

2 Missions 2011 : A) du 15 au 26 octobre et B) du12 au 26 novembre.

 

Notre Bilan 2012

 

Total : 13 463,03€

 

Alphabétisation sur 3 centres : 3ème et dernière phase : Formation spécifique et technique.

 

 Achat d'une cartouche d'encre pour imprimante jumelage ami

 

 Achat d'un disque dur+ une barette de mémoire pour l'ordinateur jumelage ami.

 

 Maintenance des pompes sur puits et forages (avec l'équipe Duclos du lycée Louis Armand de POITIERS).

 

 Electrification solaire de l'école de Tiempagora : 3 classes 3 logements 1 bureau. (sans subvention Sorégies)

 

Frais de change.

 

 Mission 2012 (1 personne) : du 3 au 27 novembre.

 

 A. Mission de Patrick Touzalin, secrétaire de notre jumelage qui est parti avec l’équipe Duclos à Banfora (du15 octobre au 26 octobre 2011).

 

Laurent Duclos est un professeur du Lycée Louis Armand de Poitiers qui part en principe 2 fois par an au Burkina avec ses étudiants pour installer des pompes de type Vergnet dans les villages de Banfora sud, de Banfora ouest etc… Il a formé également 2 techniciens burkinabè qui sont maintenant capables de faire la maintenance sur pompes sur puits et forages.

 

 B. Mission de 4 membres de notre comité de jumelage à Banfora (du 12 novembre au 26 novembre 2011)

 

La délégation se compose de Clotilde Melin, Dominique Lachaume, Patrick Touzalin et Micheline Burlot

 

Visite des 3 centres d’alphabétisation (Niankar, Tionouna et Marébama) que nous aidons financièrement par l’intermédiaire de l’Association Kébaïna cellule de Banfora.

 

 Visite des écoles A et B de Siniéna qui ont été refaites en 2009 et 2010.

 

 Visite de l’électrification solaire de l’école de Dionouna (3 classes et 2 logements) réalisée en 2009 : Si le solaire fonctionnait pour les 2 logements, il n’en était pas de même pour le solaire à l’école. Déception donc.

 

 Visite de l’électrification solaire du CSPS de Diarabakoko (réalisée en 2010). Le panneau volé en 2010 n’a pas été retrouvé mais par ailleurs nous avons été agréablement surpris car tout fonctionnait et était bien entretenu.

 

 Formation en solaire et climatisation : Les apprenants sont toujours demandeurs.

 

Tourisme et développement : visite d’une fabrique artisanale de savon au beurre de Karité, des cascades de Karfiguéla, des Dômes de Fabédougou, visite de la savonnerie Rakiéta, Visite de l’usine de transformation de mangues en mangues séchées, promenade en pirogue sur le lac de Tengrela. Visite de l’usine Dafani à Orodara (qui transforme les mangues en bon jus)

 

En Conclusion, malgré quelques désillusions, le bilan de notre mission a été positif. Il est bon de se rendre sur le terrain pour suivre nos actions communes et pour voir comment se comportent les matériels utilisés (entretien et contrat de maintenance).

 

 C. Mission de Patrick Touzalin (du 3 au 27 novembre 2012) dont le bilan est dans l'ensemble positif

 

L'alphabétisation sur 3 centres (Niankar, Tionouna et Marébama) : Echanges avec les apprenantes : l'alphabétisation a apporté un changement de comportement ( de confiance) et a permis d'acquérir des aptitudes et un savoir-faire. 2 centres ont créé une association, ont instauré de petites cotisations et ont pour projet d'ouvrir un compte.

 

 Vérification du solaire à Dionouna, Diarabakoko et Tiempagora : encore de petits problèmes pour Dionouna. Dans l'ensemble, les panneaux solaires sont régulièrement entretenus et on constate l'amélioration des conditions de travail soit pour le CSPS de Diarabokoko soit pour l'école de Tiempagora.

 

 A Banfora, formation au Lycée Querbes : formation en solaire et climatisation.

 

 Le 2 décembre 2012 ont eu lieu les élections municipales et législatives au Burkina. A Banfora, M. Souleymane Soulama n'est plus maire. Le nouveau maire n'est pas encore nommé à ce jour le 31 janvier 2013.

 

 Parmi la liste des prochains projets rapportés par Patrick, nous allons voir ce que nous allons financer pour le programme 2013-2015.

 

 Elections Le conseil d’administration se compose de 12 membres renouvelables par tiers.

 

Lors de notre Assemblée Générale du samedi 21 janvier 2012, après renouvellement du Tiers sortant et élection du Bureau, les fonctions sont les suivantes :

 

 Présidente d'honneur : Micheline BURLOT

 

Président : Patrick TOUZALIN

 

Vice- Présidente : Gérard RUVEN

 

Trésorière : Annie CAILLON BONHOMME

 

Trésorière- adjointe : Clotilde MELIN

 

Secrétaire : Micheline BURLOT

 

Secrétaire -adjoint : Marie-Noëlle THIBAULT

 

Les membres sont : Anne-Marie GILLET, Dominique LACHAUME, Léa LAURENDEAU, Gérard et Mireille SELLIER, Françoise POUVREAU.

 

 Contact : Pour plus amples renseignements :

 

Patrick TOUZALIN

 11, rue des alouettes - 86300 BONNES

 Tél : 05 49 00 41 52

 Courriel : ptouzalin.bonnes@gmail.com (président)

 

micheline-burlot86@orange.fr (secrétaire)