Programme 2015

Les 2 forages souhaités par Gogo en avril 2015 dans les villages de Norghin et Kondré ont été réalisés fin mai 2015 par l'Entreprise BEESTH pour un budget de 15200 euros. Ce qui porte à 20 le nombre de forages réalisés par notre Comité de Jumelage et ses partenaires.

 Assemblée Générale du 22 janvier 2015

Compte-rendu d'activités 2014


 

  • Pas de mission au Burkina en 2014 en raison du retard pris par le Comité de jumelage de Gogo dans l’envoi du compte-rendu d’exécution des projets 2012.

 

  • Par ailleurs le contexte politique (soulèvement populaire et démission du Président) et sanitaire (épidémie Ebola dans des pays d’Afrique de l’ouest)  ne favorisait pas l’organisation de déplacements. C’est ainsi que les assises nationales de la coopération qui devaient se tenir en octobre à Ouagadougou ont été annulées.

      

 

Les actions:

 

  • Réception définitive des 2 forages de Pagomtouessé et Safoula et versement au foreur de la contribution des villageois.(fin du programme 2012)

 

  • Participation à la gestion du gîte. .

 

  • Réalisation de 2 forages  dans les villages de Nayalgue et Rabinsma

 (ce qui porte à 18 le nombre de forages réalisés avec le comité de jumelage et ses partenaires institutionnels : CCRC, CG86, MAEE)

                                                                                                

  • Préparation du nouveau programme en liaison avec le comité de jumelage de Gogo en conformité avec le projet 2013-2015 transmis en novembre 2012.

Quelques difficultés liées au retard pris sur les deux précédents programmes et à la dissolution des Conseils municipaux par le gouvernement provisoire.

 

  • micro-crédit – pas de changement.

Assemblée Générale du 16 janvier 2014

Compte-rendu d’activités 2013

 

 

Rencontres et évènements :

 

• Un séjour au Burkina, en janvier, pour appuyer la mise en œuvre des deux forages prévus en 2012.

• Une visite à Gogo de M & Mme Sénécheau en novembre.

 

 

Les actions 2013: budget prévisionnel 20000€

 

• Poursuite de la mise en valeur du gite dans le cadre de l’éco-tourisme

Entretien général.

 

 

• Projet de 2 forages - (ce qui portera à 18 le nombre de forages réalisés avec le comité de jumelage et ses partenaires institutionnels : CCRC, CG86, MAEE)

 

Ces nouveaux forages ne sont pas encore réalisés compte-tenu du retard pris par le comité de jumelage de Gogo pour valider la bonne réalisation des forages de Pagomtouecé et Safoula et verser au foreur la contribution des villageois.

 

 

• micro-crédit – actuellement 2.625.000Fcfa , 66 femmes bénéficiaires.

Depuis 2009, 110 femmes ayant bénéficié du micro-crédit continuent leur activité de façon autonome après remboursement. Les remboursements se font toujours sans difficultés tous les 6 ou 12 mois.

 

Assemblée Générale du 18 janvier 2013

Compte-rendu d’activités 2012

 

 

Rencontres et évènements :

 

• Deux séjours au Burkina, en février et mars pour affiner les projets, aider à leur mise en œuvre et collaborer à la journée de la femme.

• Participation des Burkinabé aux cérémonies officielles de jumelage à Couhé en septembre.

 

 

Les actions réalisées en 2012: pour un budget global de 24952€

 

• Poursuite de la mise en valeur du gite dans le cadre de l’éco-tourisme

Entretien général.

 

• Parrainage de la journée de la femme à Basbedo.

 

 

• 2 Forages -Pagomtouecé et Safoula- (soit 16 forages réalisés avec le comité de jumelage)

Et réhabilitation de 4 forages dans les villages situés dans la forêt de Yambassé.

 

• micro-crédit – augmentation du montant compte-tenu de la bonne gestion et du nombre important de femmes qui en bénéficient.( actuellement 2.625.000Fcfa)

 

• Panneaux solaires

Installation solaire au lycée de Gogo

 

• Organisation du séjour en France de nos principaux interlocuteurs à Gogo

En dehors de la participation aux cérémonies officielles de jumelage,

Interventions au collège de Couhé et à la maison familiale rurale de Gençay pour présenter leur pays, leur commune et parler des actions de coopération dont leurs villages sont bénéficiaires